Dans un sous-groupe de patients

Un espoir dans le syndrome de l’X fragile  Abonné

Publié le 11/01/2011

CES RÉSULTATS doivent être confirmés et des études complémentaires sont en cours. Cela donnerait un espoir dans le syndrome de l’X fragile, qui constitue la cause la plus fréquente de retard intellectuel hérité et contre laquelle il n’y a pas de traitement à ce jour.

La présentation clinique mêle un retard intellectuel à des troubles du comportement avec anxiété, agressivité, hyperactivité, impulsivité, retrait social, troubles de l’attention, voire troubles autistiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte