Étude

Tel grand-père, tel petit-fils  Abonné

Publié le 14/06/2012

Dans la plupart des cellules, les télomères raccourcissent avec le vieillissement. Mais dans les spermatozoïdes, au contraire, ils s’allongent avec l’âge. De ce fait, les hommes qui se reproduisent à un âge avancé ont-ils des enfants qui présentent des télomères plus grands ? Oui, répondent Dan Eisenberg et coll., après avoir utilisé des informations d’une étude sur plusieurs générations, réalisée aux Philippines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte