Épigénétique

Quel rôle dans les maladies psychiatriques ?  Abonné

Publié le 15/12/2016

L’épigénétique correspond à différents mécanismes notamment la méthylation de l’ADN et les modifications des histones qui déterminent l’expression des gènes c’est-à-dire la quantité d’ARN messager qui sera synthétisé sans modifier la séquence d’ADN (3). Les marques épigénétiques sont relativement stables et peuvent être transmises au cours des divisions cellulaires ; certaines marques pourraient être transmises à la descendance constituant une mémoire moléculaire transgénérationnelle. Cependant, elles sont également modifiables, en particulier par de nombreux facteurs environnementaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte