Pollution de l'air : les conséquences sur le fœtus pourraient s'expliquer par des modifications épigénétiques dans le placenta

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 22/06/2018
pollution

pollution
Crédit photo : S. Toubon

La pollution atmosphérique induirait des modifications épigénétiques dans le génome du placenta, avec des risques pour le fœtus, selon des chercheurs de l'INSERM, du CNRS et de l'université Grenoble Alpes, dont les résultats sont parus dans « Environmental International ».

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?