Pérenniser la réflexion bioéthique

Par
Coline Garré -
Publié le 03/10/2018

Le CCNE émet plusieurs propositions pour vivifier la réflexion bioéthique en France : ne pas s'interdire de revoir les lois de bioéthique dans les cinq ans, et non seulement sept, organiser plus en amont la consultation citoyenne, et développer l'information et la consultation continue de la société civile, en s'appuyant sur les espaces éthiques régionaux ou les autres relais mobilisés lors de ces États généraux. Enfin, le CCNE réfléchit à la création d'un comité citoyen permanent qui lui serait associé, et à renforcer la réflexion à l'international.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?