L’oncogénétique ou la prédisposition au cancer  Abonné

Publié le 28/01/2016

Génotypage des tumeurs et oncogénétique recouvrent des réalités très différentes. « Les anomalies tumorales retrouvées au génotypage ne sont pas transmissibles à la descendance, précise le Pr Barlesi, oncologue à Marseille (AP-HM). Le génotypage ne s’adresse qu’aux gens malades. Il existe souvent une confusion dans la tête des patients. L’oncogénétique en revanche a pour objectif de dépister les sujets sains, qui sont prédisposés au cancer, comme dans le syndrome seins-ovaires avec l’altération des gènes BRCA1 et 2 ou le syndrome de Lynch ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte