Cellules souches sans matériel génétique exogène

Les piPS, des iPS sans risque mutagène

- Publié le 23/04/2009
- Mis à jour le 23/04/2009

LA RECHERCHE sur les iPS s’emballe ! Voici les dernières nées de la biologie cellulaire : les piPS ou protein-induced pluripotent stem cells. C’est un pas de géant, que vient de franchir l’équipe californienne de Sheng Ding, en obtenant ces cellules souches pluripotentes sans ajout de matériel génétique exogène. Ces piPS présenteraient ainsi les avantages de leurs grandes sœurs iPS, sans leur gros point faible : le risque mutagène lié aux séquences génétiques exogènes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?