Générations suivantes : l’épigénétique à la portée de la thérapeutique ?

Les épidrogues, un cran au-dessus du génome  Abonné

Publié le 11/09/2014
Des modifications qui sont par essence réversibles

Des modifications qui sont par essence réversibles
Crédit photo : PHANIE

« Par définition, l’épigénétique est l’ensemble des mécanismes qui convertissent l’information génétique en caractères observables ou phénotype, rappelle le Pr Dominique Bellet (Institut Curie, Paris). Pour mémoire, toutes nos cellules ont près de 23 000 gènes. On peut les assimiler à 23 000 partitions musicales. Les biothérapies dites ciblées visent des altérations de ce génotype, soit les fausses notes associées à certaines tumeurs ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte