Remodelage chez l’hôte infecté

Les deux visages de L. monocytogenes

- Mis à jour le 17/06/2009
1276105844F_600x_71899_IMG_16187_1245296950770.jpg

1276105844F_600x_71899_IMG_16187_1245296950770.jpg
Crédit photo : CDC

Plusieurs équipes de recherches de l’Institut Pasteur (INSERM, CNRS et INRA), sous la houlette de Pascale Cossart, ont répondu à une question ancienne : comment une inoffensive bactérie de l’environnement, Listeria monocytogenes, acquiert-elle un caractère pathogène un fois hébergée par son hôte ?

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?