Sur une série de 250 malades neurologiques graves

Le séquençage d’exome identifie la mutation responsable dans 25 % des cas  Abonné

Publié le 07/10/2013
1381108338460274_IMG_112348_HR.jpg

1381108338460274_IMG_112348_HR.jpg
Crédit photo : MediaforMedical

DE NOTRE CORRESPONDANTE

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte