Un gène qui devrait continuer à se propager

Le moteur de l’épidémie de SARM en Asie  Abonné

Publié le 25/04/2012

DE NOTRE CORRESPONDANTE

STAPHYLOCOCCUS aureus résistant à la méticilline ainsi qu’aux autres bêta-lactamines, est une cause majeure d’infections sévères parfois fatales, survenant principalement à l’hôpital mais aussi dans la communauté. De façon remarquable, la mortalité due au SARM aux États-Unis excède la mortalité liée au VIH/sida.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte