Bébés-bulles

Le Japan Prize pour le Pr Alain Fischer  Abonné

Publié le 17/12/2015

Aujourd’hui directeur de l’Institut des maladies génétiques, le Pr Alain Fischer, qui a été à l’initiative de la première thérapie génique, du déficit immunitaire combiné sévère lié à l’X (DICS-X), a reçu la plus prestigieuse récompense scientifique nippone, assortie de l’équivalent de 390 000 euros. Le jury a également distingué le Pr Theodore Friedmann (San Diego) qui a su dès 1972 augurer du potentiel thérapeutique de la thérapie génique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte