L’ARN non codant

Le coup de soleil à découvert  Abonné

Publié le 09/07/2012

Comment survient la réponse inflammatoire cutanée lors de coups de soleil ? Des chercheurs de San Diego montrent que l’événement initial est le relargage d’ARN non codant par les kératinocytes exposés. Et c’est cet ARN non codant endommagé qui va pousser les cellules saines environnantes à produire des cytokines pro-inflammatoires, telles que le TNF alpha et l’IL6.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte