Prudence sur les modifications transmissibles

Le Comité consultatif national d'éthique rend un avis nuancé sur l'édition de génome  Abonné

Par
Coline Garré -
Publié le 05/03/2020
Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) se penche dans son dernier avis sur les questions éthiques que soulèvent les modifications ciblées du génome. Il recommande un moratoire international préalable à toute application de ces techniques sur les cellules germinales et l'organisation d'un débat sociétal.
Un soutien pour les modifications ciblées de l'ADN dans le cadre de thérapies géniques somatiques

Un soutien pour les modifications ciblées de l'ADN dans le cadre de thérapies géniques somatiques
Crédit photo : Phanie

« Entre espoir et vigilance » : telle est la position du Comité consultatif national d'éthique qui se dégage de l'avis 133 consacré aux enjeux éthiques des modifications ciblées du génome.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte