Cancer et médecine personnalisée

L’ADN tumoral devrait être comparé à l’ADN normal du patient  Abonné

Publié le 16/04/2015

Crédit photo : L. Mazoyer-IUCT Oncopole

« De plus en plus, les hôpitaux commencent à séquencer l’ADN tumoral des patients cancéreux pour tenter de personnaliser le traitement. Cependant, beaucoup d’entre eux ne séquencent pas le tissu normal du patient, explique le Pr Victor Velculescu, oncologue a l’université médicale de Johns Hopkins (Baltimore, États-Unis).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte