Génome : connais-toi toi-même  Abonné

Publié le 26/10/2015

C’est reparti aux États-Unis. Les tests ADN, qui ne l’étaient plus depuis deux ans après interdiction de la FDA (Food and Drug Administration), vont être de nouveau en vente libre. La société 23andMe, qui les commercialise, a trouvé un point d’accord avec l’agence fédérale en faisant sortir certaines pathologies de son « catalogue génétique ». Exit les calculs relatifs aux cancers, maladies cardio-vasculaires, diabète ou Alzheimer. Ceci afin d’éviter les résultats faussement positifs redoutés par la FDA.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte