Le rôle majeur des interférons de type I

Des variants génétiques et une réaction auto-immune à l'origine de formes sévères de Covid-19  Abonné

Par
Publié le 09/10/2020

Deux études parues dans « Science » montrent qu'un défaut de la réponse immunitaire innée médiée par les interférons de type I explique près de 15 % des formes sévères de Covid-19.

Une minorité de patients développait des pneumonies

Une minorité de patients développait des pneumonies
Crédit photo : Phanie

Pourquoi certaines personnes développent des formes graves de Covid et d'autres non ? L'équipe du laboratoire de génétique humaine des maladies infectieuses franco-américain* codirigé par Jean-Laurent Casanova et Laurent Abel apporte une réponse génétique et immunologique à travers des découvertes décrites dans la revue « Science ». Les deux études mettent en évidence un déficit en interférons de type I, éléments clé de la réponse immunitaire innée contre les virus, chez certains patients sévères.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte