Le séquençage à grande vitesse

Des perspectives en recherche comme en clinique  Abonné

Publié le 11/09/2014

« Aujourd’hui en pratique clinique on se limite, si l’on peut dire, à rechercher de mutations connues. Cette recherche est indispensable au traitement à la carte de certaines tumeurs, en particulier des cancers colorectaux métastatiques et des cancers pulmonaires », rappelle le Pr Pierre-Laurent Puig (HEGP, Paris). En effet, seules les tumeurs colorectales métastatiques sauvages non mutées sur KRAS relèvent d’un traitement par anti-EGFR type cetixumab.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte