Trois principaux gènes de susceptibilité

Des morts fœtales expliquées par un syndrome du QT long  Abonné

Publié le 11/04/2013
1365642987423905_IMG_102715_HR.jpg

1365642987423905_IMG_102715_HR.jpg
Crédit photo : DR

SAVOIR POURQUOI leur futur bébé est mort avant de naître aide les parents à faire le deuil de l’enfant attendu. Pourtant, dans 20 à 40% des cas, aucune cause n’est retrouvée. Des chercheurs américains et italiens suggèrent une nouvelle piste pour comprendre certaines morts fœtales in utero (MFIU) inexpliquées. Le syndrome du QT long, incriminé dans les morts subites de sujets jeunes et dans au moins 10% des morts subites du nourrisson, pourrait être en cause.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte