Des preuves de concept obtenues chez l’homme et l’animal

Des cellules IPS pour traiter l’épidermolyse bulleuse  Abonné

Publié le 27/11/2014
1417054345566739_IMG_142222_HR.jpg

1417054345566739_IMG_142222_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

L’épidermolyse bulleuse récessive se caractérise par la formation récurrente de bulles due à une fragilité épidermique et tissulaire structurelles. La gravité de cette pathologie est très variable, allant de simples tâches brunes qui disparaissent à l’âge adulte, à l’apparition de bulles sur de très nombreuses zones du corps tout au long de la vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte