Trois études génétiques sur l’autisme

Des anomalies sur des protéines d’adhésion cellulaire

- Publié le 29/04/2009
- Mis à jour le 29/04/2009

TROIS ÉTUDES ont permis à des chercheurs américains d’identifier des facteurs génétiques qui influent sur le risque de trouble autistique. Les résultats montrent l’implication de gènes qui gèrent des connexions de cellules cérébrales entre elles. « Dans le cerveau en développement, ces protéines permettent aux neurones de migrer aux emplacements adéquats et de se connecter avec d’autres neurones », expliquent les auteurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?