Dysrégulation du système immunitaire

De nouveaux loci de susceptibilité à la SEP

Publié le 16/06/2009
- Mis à jour le 16/06/2009

L'ARCHITECTURE GÉNÉTIQUE sous-tendant la susceptibilité à la SEP est complexe. Le facteur de risque génétique majeur chez les Européens du nord est l'haplotype HLA-DR15 ; des allèles de susceptibilité HLA de classe I et II ont été identifiés.

La récente étude d'un consortium international (IMSGC) a révélé de multiples loci de susceptibilité non HLA ayant chacun un effet modeste. Trois loci de susceptibilité ont été clairement établis : CLEC16A, IL2RA et IL7R.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?