Sacro-iliite radiologique

Chez un quart des patients au bout de neuf ans  Abonné

Publié le 19/02/2015

Une étude réalisée dans la cohorte prospective de familles multiplex du Groupe Français d’Etude Génétique des SpA (GFEGS) a permis d’identifier les facteurs associés à la présence d’une sacro-iliite radiologique (956 patients inclus dans une étude transversale) ou à son apparition dans un second temps (160 patients suivis longitudinalement avec une nouvelle radiographie du bassin pendant une période allant de 2 à 15 ans).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte