En Europe et aux États-Unis

Archives publiques pour variations génétiques  Abonné

Publié le 22/11/2010
1290391669204814_IMG_48568_HR.jpg

1290391669204814_IMG_48568_HR.jpg
Crédit photo : INSERM

1290391667204020_IMG_48412_HR.jpg

1290391667204020_IMG_48412_HR.jpg
Crédit photo : SICKIDS

1290391668204021_IMG_48413_HR.jpg

1290391668204021_IMG_48413_HR.jpg
Crédit photo : DR

CES BASES de données sont consacrées à « la découverte la plus surprenante émanant du séquençage du génome », explique au « Quotidien » Paul Flicek, responsable de l’équipe qui a développé les archives européennes, appelées Database of Genomic Variants Archive (DGVa)*, à l’institut européen de bioinformatique (EBI), en Angleterre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte