Africains et Européens ont une réponse immunitaire différente due en partie à la génétique  Abonné

Par
Publié le 21/10/2016

La réponse immunitaire aux infections varie bel et bien entre les populations, comme le confirment des chercheurs de l'Institut Pasteur et du CNRS entre Africains et Européens. Les Africains ont une réponse immunitaire plus ample, en grande partie d'origine génétique, ce qui pourrait contribuer à expliquer l'incidence plus élevée de maladies auto-immunes comme le lupus dans ces populations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte