Petits troubles, grande prévalence  Abonné

Publié le 17/03/2014

Les troubles fonctionnels intestinaux (TFI) représentent un des premiers motifs de consultation, que ce soit en soit en médecine générale ou chez les hépatogastro-entérologues. « Dans nos cabinets, cela constitue jusqu’à 30 à 40 % des consultations. Et on estime qu’en Europe, environ 20 % de la population est atteinte de TFI sans forcément les verbaliser », souligne le Dr Thierry Helbert, président du Syndicat national des médecins spécialistes de l’appareil digestif (Synmad).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte