Hormone de croissance contaminée

Verdict final aujourd’hui  Abonné

Publié le 05/05/2011

VINGT ANS après le décès des premières victimes françaises de l’hormone de croissance, contaminées par la maladie de Creutzfeldt-Jacob (MCJ), et après cinq mois de réflexion, la cour d’appel de Paris dira ce jeudi s’il existe des responsabilités dans ce drame de santé publique. En première instance, en 2008, le tribunal avait prononcé une relaxe générale, jugement qui avait provoqué l’incompréhension et la révolte des proches des victimes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte