Savoir ajuster la posologie

Qui connaît vraiment la dose idéale de metformine ?

Par
Pr Serge Halimi -
Publié le 10/06/2020

Avant les essais cliniques, la phase de titration de la metformine elle-même peut se révéler riche d’enseignements. Jusqu’à 2 000 mg/j, certains patients tirent bénéfice à une optimisation de leur dosage (1).

Crédit photo : Phanie

Hormis quelques rares prises de position récentes fort disruptives (ESC 2019), la metformine demeure largement recommandée comme la première ligne de traitement antidiabétique chez les patients porteurs d’un diabète de type 2 (DT2). Molécule vieille de plus de 60 ans, elle est peu coûteuse, n’entraîne pas à elle seule d’hypoglycémies, a des effets bénéfiques discutés sur le poids corporel. Ses effets indésirables digestifs et autres existent, soit de façon absolue (10 % d’intolérance absolue), soit en partie liées à la dose et à la titration.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)