Médicaments du diabète

Les effets cardiovasculaires passés au crible  Abonné

Publié le 07/05/2015
Le risque cardiovasculaire  des antidiabétiques  est variable selon les molécules

Le risque cardiovasculaire des antidiabétiques est variable selon les molécules
Crédit photo : PHANIE

La relation entre le taux d’hémoglobine glyqué (HbA1c) et le risque de complications suit une courbe quasilinéaire pour les complications microvasculaires, et une courbe avec un plateau pour les événements macrovasculaires. Les études ayant évalué l’impact d’une intensification du traitement du diabète n’ont pas montré de réduction du risque, voire une augmentation de ce risque dans l’étude ACCORD.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte