Une explication des bénéfices de l’activité physique ?

Le microbiote, l’autre muscle du sportif  Abonné

Par
Publié le 02/10/2020
Très lié aux performances du sportif, le microbiome se modifie avec l’entraînement. Mais les interactions étant complexes, aucune intervention n’a jusqu’ici pu faire ses preuves.
La flore permet de reconnaître le sport pratiqué

La flore permet de reconnaître le sport pratiqué
Crédit photo : phanie

La pratique du sport est associée à une modification, réversible, du microbiome. Il est donc tentant d’espérer d’en tirer parti pour améliorer les performances des sportifs de haut niveau et même pourquoi pas contrer l’obésité. « Ce sera peut-être le cas à l’avenir avec des prescriptions personnalisées de probiotiques et/ou des transplantations fécales mais, pour l’instant, on en est bien loin. Les données sont trop disparates pour tirer des conclusions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte