Prix 2015 Albert Renold : diabètes monogéniques

Des solutions au sous-diagnostic  Abonné

Publié le 16/11/2015

La prévalence du diabète monogénique dans les larges cohortes systématiques varie entre 1 et 3 %. Cependant, 80 à 90 % des diabètes de type MODY ne seraient pas diagnostiqués au Royaume-Uni, 94 % aux États-Unis et la majorité (76 %) ne serait pas correctement traités (1). Si la notion de diabète de type MODY est bien connue, l’absence de critère spécifique rend le diagnostic parfois difficile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte