Un moment éprouvant  Abonné

Publié le 14/02/2013

Chez les malades présentant une plaie chronique le changement de pansement est souvent vécu comme un moment très éprouvant. Avec les tulles gras qui ont longtemps été utilisés et qui s’incrustaient dans la peau, ce geste était de fait particulièrement douloureux, note le Pr Téot. La mise à disposition d’une gamme de nouveaux pansements a donc constitué une remarquable amélioration. On dispose ainsi aujourd’hui de pansements interfaces à base de silicone qui peuvent être retirés sans saignement et sans douleur. Une analgésie par voie générale peut être indiquée dans certains cas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte