Dermatite atopique

Trop de patients insuffisamment traités  Abonné

Publié le 16/05/2013
1368667020431193_IMG_104646_HR.jpg

1368667020431193_IMG_104646_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

LA PRÉVALENCE de dermatite atopique (DA) semble atteindre un plateau dans les pays industrialisés, autour de 20 %. Ce plateau de prévalence traduit sans doute la pression maximale des facteurs environnementaux sur les facteurs génétiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte