Inhibition de PCSK9

Réduire le LDL-C et prévenir les maladies cardiovasculaires  Abonné

Par
Publié le 19/06/2017

La PCSK9 (proprotéine convertase subtilisine/kexine de type 9), nouvelle protéine découverte en 2003 et impliquée dans le métabolisme des particules LDL a conduit au développement d’une nouvelle classe de médicaments puissants pour abaisser le cholestérol. Ainsi, plusieurs anticorps monoclonaux capables d’inhiber le PCSK9 (évolocumab d’Amgen, alirocumab de Sanofi/Regeneron et Bocozicumab de Pfizer) en injection sous-cutanée mensuelle ou bimensuelle, permettent de réduire le cholestérol LDL.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte