Traitements antidiabétiques

L’art des combinaisons  Abonné

Publié le 19/06/2017

Si l’on devait imaginer une trithérapie possédant bien des avantages en sus d’une efficacité glycémique, celle associant la metformine à des inhibiteurs de la DPP4 et des SGLT2 occuperait une bonne position, du fait de l’absence d’hypoglycémie et de prise de poids. Ces combinaisons, bien que prometteuses, ne sont pas toutes disponibles en France ; aucun représentant de la classe des gliflozines n’est disponible sur le marché français notamment. À cette fin, plusieurs études d’association très instructives ont été conduites.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte