Après SPRINT

Que faire en pratique ?  Abonné

Publié le 03/12/2015

Jusqu’à présent, les essais thérapeutiques contrôlés n’avaient pas montré qu’il y a un bénéfice clinique net à diminuer la PAS à des valeurs inférieures à 130 mm Hg. Ceci a été confirmé en 2010, lorsque l’étude ACCORD BP, conduite exclusivement chez des diabétiques de type 2, a montré que si, atteindre une PAS inférieure à 120 mm Hg, plutôt que de la maintenir juste au-dessous de 140 mm Hg, diminue le risque d’AVC, en revanche cela ne diminue aucun des autres risques liés à l’élévation de la PAS et comporte de plus de nombreux effets indésirables.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte