Congrès de l’American College of Cardiology 24-27 mars 2012, Chicago

Nouveau départ et vieilles méthodes

Publié le 03/05/2012

Le Congrès de l’American College of Cardiology, qui s’est déroulé du 24 au 27 mars 2012 à Chicago, aura été, en cette année électorale dans notre pays comme outre-Atlantique, l’occasion de dresser plusieurs bilans et retours d’expériences. Non, la physiopathologie n’est pas suffisante pour déterminer l’efficacité et l’innocuité d’une molécule : c’est ce que montre le parcours du vorapaxar, qui rappelle aussi que le traitement à la carte pourra encore se développer, concept aussi repris lorsqu’il s’agit de comparer les chirurgies avec ou sans circulation extra-corporelle.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?