Après un AVC ou un AIT

La stratégie de prévention secondaire  Abonné

Publié le 06/05/2013

APRÈS UN AVC OU UN AIT, les bénéfices du contrôle tensionnel strict ne sont plus à démontrer mais la valeur de l’objectif tensionnel est débattue. « L’étude PROFESS, étude observationnelle publiée en 2011, a montré qu’un abaissement de la pression artérielle systolique en deçà de 120 mm Hg pourrait être associé à un nombre accru d’événements, comparativement à une valeur cible entre 120 et 140 mm Hg », a précisé le Pr Jean-Louis Mas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte