Prise en charge de la douleur

Amplifier l’investissement du généraliste  Abonné

Publié le 10/12/2015
Beaucoup de médecins ont du mal à s’y retrouver parmi la centaine de molécules disponibles

Beaucoup de médecins ont du mal à s’y retrouver parmi la centaine de molécules disponibles
Crédit photo : PHANIE

Médecin de premier recours, actuellement le généraliste n’est pas, pour autant, le pivot de la prise en charge des patients atteints de cancer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte