Un frein à la prévention

Le cancer des fake news  Abonné

Par
Publié le 02/10/2020
40 % des cancers résultent de l’exposition à des facteurs de risque et pourraient être évités. Mais les possibilités de prévention font l’objet de nombreuses idées reçues, souvent fausses.
Il n’y a pas de « petits » fumeurs

Il n’y a pas de « petits » fumeurs
Crédit photo : phanie

Le cancer, avec 157 400 décès en 2018, reste la première cause de mortalité prématurée devant les maladies cardiovasculaires. Or, sur les 382 000 nouveaux cas de cancers estimés en 2018, (dont 204 600 chez les hommes), 40 % seraient évitables avec des mesures de prévention.

Trois principaux facteurs de risque sont liés au mode de vie. Le tabac arrive en tête avec 19,8 % des cancers attribuables, devant l’alcool avec 8 % et l’alimentation déséquilibrée, puis le surpoids et l’obésité avec 5,4 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte