En réaction à l’encadrement des dépassements

Sept chirurgiens plasticiens de Strasbourg se déconventionnent  Abonné

Publié le 07/01/2013
1317630127285018_IMG_68085_HR.jpg

1317630127285018_IMG_68085_HR.jpg
Crédit photo : S. Carambia

FIN DÉCEMBRE, le Dr Vanessa Kadoch, a pris sa décision. Cette spécialiste en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique à Strasbourg a adressé un courrier recommandé à sa caisse primaire. La réponse lui est parvenue il y a quelques jours, lui annonçant qu’elle serait officiellement en secteur III à partir du 20 janvier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte