Dépassements : à peine achevées, les négociations reprennent aussitôt à la demande de Touraine !

Publié le 23/10/2012
1350996927382863_IMG_92168_HR.jpg

1350996927382863_IMG_92168_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

L’assurance-maladie, les organismes complémentaires (UNOCAM) et les syndicats de médecins libéraux se sont quittés pendant 30 minutes, en début d’après-midi ce mardi, au terme d’une huitième séance de négociation qui avait duré plus de 17 heures.

Mais à la surprise générale, les cinq syndicats de médecins libéraux (CSMF, SML, MG France, le BLOC et la FMF), qui venaient de refuser de signer un relevé de conclusions visant à encadrer les dépassements d’honoraires et revaloriser les tarifs opposables, ont très rapidement retrouvé le chemin de l’assurance-maladie à la demande expresse de Marisol Touraine.

La ministre de la Santé voulant à tout prix aboutir à la conclusion d’un accord qu’elle estimait proche, les partenaires conventionnels ont été rappelés à la table de négociations. Après d’âpres discussions, une nuit très agitée et quelques envolées théâtrales dignes de comédies des grands boulevards, les médecins ont accepté de retourner négocier pour tenter de répondre à la commande des pouvoirs publics.

La situation était rocambolesque. La CSMF, le SML, le BLOC et la FMF ont repris place dans la salle de négociation. MG France (dont le président est parti depuis longtemps) devait rejoindre les discussions mais l’UNOCAM n’avait pas été tenu informée de cette reprise.

Un brin amusé, le directeur de la CNAM a donc rouvert les débats peu après 14 heures. « J’ai vu que des dépêches annonçaient l’échec de la négociation. Vous pouvez en refaire une pour dire que les discussions reprennent ! »

CHRISTOPHE GATTUSO

Source : lequotidiendumedecin.fr