Le point de vue du Dr Bertrand Demory*

Promouvoir un travail collaboratif, respectant le rôle et les prérogatives de chacun

Publié le 21/10/2019

Pour travailler plus efficacement ensemble, c'est surtout le temps qui fait défaut aux intervenants institutionnels comme aux libéraux. Ce responsable syndical des Généralistes CSMF – qui préside la CPR (commission paritaire régionale médecins) et fait partie du bureau de l’URPS des Hauts de France — estime que les EHPAD devraient rémunérer le temps de coordination du médecin traitant avec le médecin coordonnateur.

Dr Bertrand Demory, Armentières (59)

Médecin traitant de douze patients résidant en EHPAD, répartis dans cinq établissements, aux fonctionnements différents, et proche de deux établissements auxquels je n’ai pas accès (l’un géré par le Centre Hospitalier, l’autre par ProBTP), je n’ai que peu de contacts avec les médecins coordonnateurs de ces établissements.

Travailler à la préparation de cet article m’a imposé un regard sur leurs missions. Cela m’a fait prendre conscience, de l’importante source de connaissance, d’information, dont je me prive et par là même dont je prive mes patients.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?