Naturopathes, aromathérapeutes, réflexologues... : la répression des fraudes, pas tendre avec les médecines douces

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 19/12/2019

Crédit photo : PHANIE

Le contrôle de 675 praticiens exerçant une médecine non conventionnelle a permis à la répression des fraudes de révéler pour deux tiers d'entre eux au moins un manquement à la loi.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)