Les petits pas de la démocratie sanitaire en ville

Les usagers prennent du galon, mais pas partout  Abonné

Par
Publié le 23/04/2018
.

.
Crédit photo : KTSDESIGN/SPL/PHANIE

Après avoir marqué des points dans les hôpitaux, la démocratie sanitaire s'installe doucement en ville. En 2016, la loi de santé de Marisol Touraine a donné un signal politique fort avec la structuration de l’Union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé (« France Assos Santé ») et le droit à la formation des représentants des usagers. Deux avancées saluées par le monde associatif. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte