Déprescription ou non-prescription

Les patients sont-ils prêts ?  Abonné

Publié le 12/09/2013
1378948521452779_IMG_110480_HR.jpg

1378948521452779_IMG_110480_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

L’ORDONNANCE à la fin d’une consultation est quasi-systématique lors de 92 % des consultations. Un travail récent a étudié les ressentis des médecins et des patients face à une consultation sans prescription médicamenteuse en soins primaires (Florence Hennion Gasrel) (1). L’étude, qualitative, a été réalisée sur la base d’entretiens semi-directifs individuels et de focus groupes dans la région Nord-Pas-de-Calais.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte