Les généralistes sont-ils prêts au bras de fer sur le CS ?

L’équité tarifaire mais pas de guerre des honoraires sur le dos des patients

Publié le 30/03/2009
- Mis à jour le 30/03/2009

EN RECONNAISSANT pour la première fois à neuf spécialistes de médecine générale le droit de coter leurs consultations « CS », la cour d’appel de Grenoble a lancé un pavé dans la mare tarifaire.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?