Face à l’inertie des pouvoirs publics

La CSMF et le SML menacent chacun d’entrer en résistance  Abonné

Publié le 03/03/2011

LA LUNE DE MIEL entre les médecins libéraux et le ministre de la Santé semble révolue. Cent jours après succédé à Roselyne Bachelot et affiché l’intention du gouvernement de se réconcilier avec les médecins libéraux, Xavier Bertrand est exhorté par la CSMF et le SML de passer aux actes. Les deux partenaires de la convention de 2005 – et grands vainqueurs des dernières élections professionnelles – affirment, chacun de son côté, qu’ils n’accepteront pas longtemps l’inertie des pouvoirs publics.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte