Dix ans de réclusion criminelle à l'encontre d'un généraliste du Cher, coupable de viols sur 32 patientes

Par
Marie Foult -
Publié le 29/06/2018

Le verdict est tombé. Le médecin généraliste accusé de viols par 36 de ses patientes a été condamné à dix ans de réclusion criminelle par la cour d'assises du Cher, à Bourges, relate le Berry Républicain

Mercredi 27 juin, le ministère public avait requis 18 ans de réclusion criminelle. Le praticien encourait 20 ans pour les faits reprochés (viols commis par personne abusant de l’autorité que lui confère sa fonction, atteinte à l’intimité de la vie privée par fixation de l’image d’une personne).

Le Dr Thierry Dassas a été reconnu coupable de viols, non pas sur les 36 patientes mais sur 32 d'entre elles, au sein de son cabinet à Argent-sur-Sauldre. Il a été acquitté pour quatre patientes, qui n’avaient pas été filmées à leur insu. Selon la cour, les faits de viols (digitaux et avec un spéculum) ne pouvaient pas être qualifiés pour ces femmes.

Dix jours pour faire appel

L’avocat du médecin avait demandé de ne pas retenir ces 36 accusations de viols, qui étaient plutôt des examens gynécologiques selon le médecin, désormais à la retraite.

Le généraliste a également été condamné à une interdiction définitive de pratiquer la médecine et à une interdiction de séjourner dans le Cher pendant 10 ans. Il sera inscrit au fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles (Fijais), précise « le Berry républicain ». Il dispose d’un délai de 10 jours pour interjeter appel.


Source : lequotidiendumedecin.fr