Panorama du risque médical : alerte sur la médecine générale

Par Cyrille Dupuis
Par Loan Tranthimy
Publié le 07/10/2019
- Mis à jour le 12/10/2019

Crédit photo : Phanie

Une sinistralité en légère baisse pour les praticiens mais des condamnations plus sévères au civil, notamment pour la médecine générale (avec trois condamnations supérieures à trois millions d'euros). Telles sont les tendances du risque médical selon le rapport 2018 de la MACSF-Le Sou Médical que détaille « Le Quotidien ».

• Sinistralité médicale en léger repli

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?